22/07/2007

Ville lumière

 

eifellv

14:48 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo, ville, lumiere

Question ...

 

... Pourquoi une très grande majorité des homosexuels
voient la vie que par le trou de leur cul ?
C'est parce qu'ils n'ont pas d'enfant
et donc qu'ils ne voient pas à long terme ?

J'ai lu cette question dans un commentaire
sur mon autre blog.

Je ne crois plus qu'on est plus obsédé
que les hétéros par le trou de notre cul
ou par notre sexe.

Certains homosexuels sortent d'une relation
hétéro et ils ont des enfants.
Certains sont responsables, d'autres moins.
Mais, n'y a-t-il pas la même proportion
de responsables ou d'irrésponsables
chez les hétéros ?
Lorsque je regarde le monde hétéro,
j'en suis presque convaincu.

La plupart des homosexuels ne vivent pas
leur sexualité ouvertement.
Cela peut expliquer certainement
qu'ils recherchent surtout
des rencontres furtives sans suite.
Leur vie visible dans le monde hétero
ne leur permet pas plus.
Ils n'ont pas cette chance
de pouvoir exprimer quand ils le voudraient
une envie, un amour, un baiser ou une caresse.
Ces gestes ne sont pas encore biens
acceptés ou choquent.

Des endroits spécifiques, des bars,
des lieux de rencontres en plein air
ou, aussi, des quartiers homosexuels
comme il y en a de plus en plus
dans les grandes villes maintenant,
permettent à d'autres de se sentir
mieux à leur aise.

A propos de ces quartiers gays lesbiens,
il ne faudrait pas qu'ils deviennent des ghettos.
Dans certaines villes,comme à Montréal et d'autres,
ces quartiers essaient d'avoir une politique
d'ouverture vers le monde hétéro très dynamique
avec beaucoup d'animations et de festivités.
Ils sont des bons exemples à suivre.

Il y a, enfin, les sites de rencontres homos
qui ne sont pas pires ni meilleurs
que les sites de rencontres hétéros.
Il y en a pour tous les goûts.
Il suffit de regarder le nombre de sites de
rencontres hétéros et les personnes qui s'y trouvent.
Je ne crois pas qu'ils sont là pour jouer au Monopoly.
La plupart de ces hétéros ont des enfants d'ailleurs.

Attention avec tous ces sites homos ou hétéros,
on y retrouve des profils qui ne correspondent pas
à la réalité des personnes.
Cela fait partie d'une sorte de jeu
dans un monde vituel ou beaucoup ne veulent pas
montrer leur vraie personnalité.
Il faut savoir faire le tri si on recherche
du sérieux ou, alors, entrer dans ce même jeu.
Il faut surtout, en fait, savoir ce que l'on recherche.
Un dernier et terrible piège à éviter,
c'est le temps que l'on peut perdre devant son écran.
La vraie vie, elle est bien réelle et pas virtuelle.

Je voudrais terminer avec ces quelques réflexions :

Chez les hétéros, ne dit on pas que l'homme
montre plus ses envies sexuelles que la femme,
ne dit on pas que les femmes sont plus sages ?
C'est la même chose chez les homosexuels.
Les gays sont des hommes. Leur sexualité est
certainement plus visible et moins discrete
que celle des lesbiennes.

Je ne supporte pas de voir des personnes qui
jouent avec le coeur et les sentiments des autres.
Il y en a aussi chez les hétéros.
Je ne supporte pas non plus de voir des personnes
qui ne prennent pas leur précaution.
Il y en a aussi chez les héteros.
Je ne supporte pas non plus les personnes qui
profitent d'une personne dans un unique but financier
ou, rien que pour améliorer un statut.
Il y en a aussi chez les hétéros.

Il y a, enfin et heureusement , de plus en plus
d'homosexuels qui sont biens intégrés dans un milieu
hétéro et c'est ce qu'il faut espérer à tous évidement.

Voilà ma réponse perso à cette question.

14:48 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : question, gay, sexualite

Réponses reçues

 

Mme Milquet, M De Walque pour M Dirupo,
M Reynders et M Javaux,
je vous remercie pour avoir répondu
à mon courrier.

14:47 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gay, politique

Réponses du CDH

 

Votre courrier électronique m’est bien parvenu et
je vous en remercie. Il a retenu ma meilleure attention.

Pour le cdH toute forme de discrimination,
qu’elle soit basée sur la nationalité, la prétendue race,
la couleur de peau, l’ascendance ou l’origine nationale
ou ethnique, le sexe, l’âge, l’orientation sexuelle,
l’état civil, la naissance, la fortune,la conviction
religieuse ou philosophique, la conviction politique,
la langue, l’état de santé actuel ou futur,
le handicap ou une caractéristique physique ou génétique …
doit être combattue énergiquement.

Selon une récente enquête sur les modes de vie et
la santé des hommes gays en Communauté française,
29% des répondants déclarent avoir été victimes d'injures
verbales en raison de leur orientation sexuelle et
4% avoir été victimes d'agressions physiques
pour les mêmes raisons dans les 12 mois précédant l'enquête.
Par ailleurs, en lien avec la question du mal-être,
la même enquête révèle que 51% des répondants ont fait
au moins une dépression au cours de leur vie et
18% au moins une tentative de suicide[1].

Ces constats alarmants soulignent l’importance de s’engager
véritablement chacun dans ses compétences et en collaboration
avec les autres niveaux de pouvoir, contre les stigmatisations,
les violences, les attitudes de rejet et de haine et
les discriminations en raison de l’orientation sexuelle.

Au niveau de la Communauté française, où nous sommes
partenaires de majorité, l’ensemble des parlementaires cdH a voté,
le 21 juin 2005, la proposition de résolution relative
à l’instauration du 17 mai comme Journée nationale de lutte
contre l’homophobie. Cette Journée permet de mettre l’accent
sur l’inégalité entre les orientations sexuelles.
S’il importe d’envisager la discrimination comme un phénomène
général, il est nécessaire de la combattre aussi sous
ses formes spécifiques. L’homophobie est une de ces formes.
Faute de quoi, d’ailleurs, le discours et l’action demeurent
dans l’abstraction et dans l’indifférenciation.

Le cdH a également, par l’intermédiaire de sa Ministre
Catherine Fonck, soutenu de nombreux projets. Il en fut ainsi
du projet de l’asbl Magenta intitulé « Promotion de la santé et
diversité des orientations sexuelles et question de genre »
qui visait entre autre la lutte contre l’homophobie dans
la formation d’ acteurs qui font de l’éducation affective et
sexuelle ou certains projets destinés aux jeunes mis en oeuvre
par l'association Ex Aequo.  Ces projets ont pour objectif
d'améliorer le bien-être des jeunes gays, lesbiennes,
bisexuel(le)s ou jeunes qui se posent des questions sur
leur orientation sexuelle en leur apportant des informations,
des ressources et en "dédramatisant" la question.

Au niveau fédéral, le cdH a voté pour les trois lois
anti-discrimination du 10 mai 2007 ayant pour objectif de
réprimer certains actes inspirés par le racisme et la
xénophobie, de lutter contre la discrimination entre
les femmes et les hommes et de lutter contre certaines
formes de discrimination, telle l’homophobie.

Nous pensons également qu’il sera important de faire évaluer
ces lois par le Parlement, après audition, comme le prévoient
les lois, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte
contre le racisme ainsi que l’Institut d’égalité des chances et
des organisations qui peuvent ester en justice de par la loi,
afin d’y apporter éventuellement les corrections ou
les améliorations nécessaires.

jmilquet

Joëlle MILQUET

14:47 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, gay, cdh

Réponses du PS

 

Merci pour votre e-mail et pour votre intérêt.

Comme vous le savez certainement, le PS défend
depuis de nombreuses années les droits des LGBT.

Vous trouverez ci-joint, pour votre bonne information:

- les différents dossiers LGBT que le PS a initiés
et/ou soutenus ces dernières années;

- le programme LGBT du PS pour les élections
fédérales du 10 juin;

- notre action à la Gay Pride 2007:
www.ps.be/elections2007/lesinfosdecampagne/gaypride

eliodirupo

Guillaume de Walque
pour Elio Dirupo

____________________

Les documents joints à la réponse du PS sont :
DossiersLGBT05-2007.doc
ProgrammePSLGBT2007.doc

Ces documents sont trop grands
pour les diffuser sur mon blog.
Vous pouvez consulter les propos de ceux-ci
sur le site du PS :
www.ps.be

14:47 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, gay, ps

Réponses du MR

 

Je fais suite à votre courrier électronique
qui a retenu toute mon attention.

L’hostilité envers les homosexuels est
un phénomène bien ancré dans notre société.
Comme pour toutes les attitudes fondées
sur les préjugés ou la haine, telles le sexisme,
le racisme ou l'antisémitisme, l'homophobie ne
repose sur aucun fondement sérieux et provient
de l'impossibilité de se représenter la différence,
l’altérité étant perçue comme une menace pour les
individus et, par extension,
pour la société en général.

Certains mouvements laïques ou religieux
affirment que la reconnaissance de l’homosexualité
et son inclusion dans les lois ou dans la société
en général mettront en péril la reproduction
de la race humaine. L’homophobie a aussi souvent
comme prémisse que l'homosexualité est inférieure,
anormale et marginale.

Le MR a une approche totalement différente
basée sur des valeurs d’égalité et de liberté.

Pour le MR, la liberté est primordiale.
L’homme n’est pas constitué dès sa naissance,
il se construit et s’épanouit tout au long de sa vie.
Personne n’a le droit ni d’interférer dans ses choix
ni de lui imposer des croyances, une morale
ou une manière de vivre. L’action du MR est
donc principalement une action de lutte contre
les discriminations, quelles qu’elles soient.

Au cours de la prochaine législature, le MR
continuera d’œuvrer pour éradiquer toutes les
discriminations et tous les comportements dénigrants
à l’égard de certaines catégories de la population
ou de certains individus. Je me permets de vous
suggérer de parcourir notre programme sur le site

www.elections2007.be ( onglet D.9)
afin de vous convaincre, si tel n’était pas encore
le cas, de la véracité et de la sincérité
de mes propos.

En ce qui concerne le vote, sous cette législature,
des lois sur le mariage homosexuel et sur
l’homoparentalité, je tiens à préciser que le MR
a considéré qu’il s’agissait de questions de
conscience personnelle et n’a par conséquent pas
imposé de consigne de vote à ses mandataires.
Les parlementaires MR ont eu la liberté de vote tant
à la Chambre qu’au Sénat, contrairement à ce qui
s’est passé dans certains autres partis.
Quelques mandataires MR se sont ainsi prononcés
en faveur de ces propositions de loi.

Pour ce qui est de l’homoparentalité, personnellement,
dès le début de la discussion sur ce thème de société,
j’ai estimé que le débat sur l’adoption d’enfants
par des couples homosexuels n’était pas mûr.
L’examen des questions soulevées par ce débat aurait
gagné à être poursuivi, afin que toute la société
puisse y être associée. A l’heure où l’on parle trop
souvent du décalage entre la politique et les citoyens,
je ne suis pas certain qu’il y ait, encore aujourd’hui,
une acceptation sociale suffisante sur ce thème.

Personnellement, je pense que, dans l’intérêt de
l’enfant, des droits et des devoirs parentaux
devaient être accordés au conjoint ou au cohabitant,
pour peu que l’enfant ait un lien biologique ou adoptif
avec un des membres du couple homosexuel.
Dans cette optique, plusieurs députés fédéraux ont
d’ailleurs proposé de créer une nouvelle catégorie
de tutelle, ouverte au conjoint ou au cohabitant du
parent de l’enfant. L’avantage de cette tutelle était
de répondre à des préoccupations légitimes
(telles que conférer des droits comparables
à tous les enfants, quelle que soit la structure
familiale au sein de laquelle ils évoluent)
sans pour autant établir un lien de filiation.

dreynnders

Didier REYNDERS

14:46 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, gay, mr

Réponses de ECOLO

 

Nous avons bien reçu votre courriel.

L’écoute et le dialogue avec les citoyens
sont essentiels dans le fonctionnement d’Ecolo,
c’est pourquoi nous vous remercions d’avoir partagé
vos questionnements avec nous.

Ecolo a toujours soutenu les combats et revendications
des homosexuels et malgré une nette amélioration
des droits des gays et lesbiennes,
les mentalités mettent plus de temps,
trop de temps à changer.

C’est pourquoi nous pensons qu’il faut mettre
en place plusieurs actions destinées à provoquer
du changement,  comme des animations scolaires relatives
à l’orientation sexuelle et des campagnes d’information
pour le grand public, afin de développer
plus de tolérance à l’égard des homosexuels.

Nous souhaitons aussi élargir le congé de naissance,
pour que la partenaire d’une mère homosexuelle ait
les mêmes droits que le père dans un couple hétérosexuel.

Le refus du don de sang d’un homosexuel
par la Croix Rouge nous semble discriminatoire.

Ecolo pense que seule une pratique à risque
doit conduire à une discrimination
en matière de don de sang.

D’une manière générale, il faut poursuivre la répression
des attitudes discriminatoires qui se produisent
dans les domaines tels que emploi, logement,…
ainsi que mettre en œuvre une politique étrangère,
plus soucieuse des droits des ‘minorités sexuelles’.

Je vous invite aussi à visiter le site
de la Commission Ecolo Nous Prend Homo :
www.ecolo.be/homo

jmjavaux

Jean-Michel JAVAUX

Secrétaire fédéral d’Ecolo

14:46 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, gay, ecolo

Les élections sont passées ...


... et je me suis permis, peu avant, d'envoyer deux questions
aux présidents des principaux partis francophones.
A ma surprise, j'ai reçu des réponses.
Je publie l'intégralité des réponses.
Ces questions ne sont pas existentielles bien sur.
Il y a des choses bien plus importantes à résoudre
dans notre petit pays et les statuts des homosexuels
sont déjà bien enviés chez nous par la plupart
des autres pays du monde.

Les questions étaient les suivantes :

Que pensez-vous de l'homosexualité ?
Quelle est la position de votre parti
face à l'homosexualité ?

Deux questions simples
qui ne vont pas bousculer notre petit monde.

SOCIALISTE : réponses reçues le 4 juin
MR : réponses reçues le 1 juin
CDH : réponse reçues le 8 juin
ECOLO : réponse reçue le 31 mai

14:45 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gay, question, politique