25/10/2008

Mes premiers souvenirs ...

 

... je me suis renfermé
petit à petit sur moi-même
au fil des mois et des années
qui ont suivi la découverte
de ma vraie sexualité ...
C'était il y a très longtemps ...

Très jeune déjà ...
je me sentais déjà différent ...
Je ne savais pas pourquoi ...
J'étais un gamin
un peu attiré par les jeux de fille ...
Je ne comprennais pas mon comportement
qui ne ressemblait pas aux autres garçons ...

Ce qui me manquait surtout à cette époque
ce n'était pas de savoir
que j étais gay ...
C'est grotesque et stupide ...
Ce qui me manquait ...
C'était le manque d'esprit d'ouverture
des adultes qui étaient autour de moi
vers tout ce qui était différent
de la soi-disant normalité
du couple homme femme ...
C'était de voir autour de moi
des gays, des lesbiennes,
des couples gays ou lesbiens
dans la normalité de la société ...

Ma jeune enfance
n'e fut pourtant pas si malheureuse ...
Elle a même été heureuse
avec des parents merveilleux ...
Mais ils ont fermé les yeux ...

Vers mes 10 12 ans ...
J'entendais un peu parler des mots
'pédé', 'homo', 'gay' ...
La plupart de ces propos étaient
crus, confus et tabous ...

Un cours de morale
en première année secondaire ...
Il a été le déclic ...
Un professeur idéal pour en parler ...
Là enfin, j'ai compris ...

Mais je ne l'ai pas admis ...
J'ai commencé malheureusement
à m'isoler des autres ...

Mon adolescence n'a pas été exceptionnelle ...
Premières sorties catastrophiques
avec des rares amis ...
J'essayais d'être comme tout le monde
dans un milieu de jeunes hétéros
où la principale activité
était de draguer les filles ...
Je m'y sentais vraiment très mal ...
pas à ma place ... 
J'ai très vite évité tout cela ...

Des années d'isolement ont suivi
avec comme résultat une grande timidité ...
Toute initiative de ma part
devenant un vrai calvaire ...
C'était un mal-être qui s'ajoutait ...

Pas simple de s'accepter ...
Il m'a fallu encore attendre
très très longtemps ...

Toujours se remettre en question
pour une identité sexuelle
avec des mauvais moments ...
qui m'ont parfois rongé ...

Quelle bêtise ...
Quelle perte de temps ...
Cela ne devrait plus exister ...

11:22 Écrit par _ Un gay | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gay, souvenir

Commentaires

Je me retrouve exactement dans ce que tu as écris.
Les mêmes phases, les mêmes questions et les mêmes réponses.
Ces années de solitude intérieur puis les choses qui s'améliorent tout doucement, très doucement. J'ai 22 ans et ces moments de malêtre n'ont encore pas totalement disparus. Mais disparaitront-ils un jours?

Bravo pour ce que tu fais. Par dessus la qualité de ce que tu écris, je pense que c'est ce genre de blog qui peut faire avancer un jeune justement en train de se refermer sur lui même. Bien plus que de voir à la télé ces bonshommes défilé à la gaypride en croyant défendre les droits des homos.

Écrit par : PetitPrince | 29/10/2008

Moi aussi Les choses se font lorsqu'elles doivent se faire- On dit alors que c'était le bon moment - Moi très tôt j'ai éprouvé du désir et les choses étaient claires pour moi. J'ai bien sûr espéré m'en échaper mais à quoi bon ... Pour autant je n'ai jamais été amoureux dans une relation et j'en ai bcp souffert- Mais tout ça, après, ce sont des choses de la vie - On croit que tout est gané aprés le coming out,lol - Et bien non, tout reste à construire. Je cherche toujours - On me dit mignon - alors si tu cherches toi aussi, contacte moi, on ne sait jalmais, les hasards de la vie....J'ai 26 ans

Écrit par : desmarais | 26/03/2009

C'est très beau ce que tu as écris. Je me demande si cela ne reflète pas les expériences de tous, gays ou non. Mais le monde "gay" plus en particulier. Malheureusement, au fur et a mesure que la vie "avance" en âge, beaucoup deviennent "cyniques" et finissent par ne plus croire en l'amour sincère et véritable. Ne soyez pas "cyniques", croyez fermement dans la capacité de tous, d'aimer, et pas seulement "physiquement" mais véritablement, du fond du coeur (et pour les croyants, de l'âme). Mais il faut aussi pouvoir s'ouvrir aux autres.

En tous cas courage dans ta vie et tes amitiés.

Écrit par : Guy | 04/05/2011

Les commentaires sont fermés.